JENNY HOLZER, L’INDESCRIPTIBLE, AU GUGGENHEIM BILBAO

JENNY HOLZER. THING INDESCRIBABLE – Guggenheim Museum, Bilbao – 22 mars 2019 – 9 septembre 2019

Pendant plus de quarante ans, l’artiste nord-américaine Jenny Holzer a présenté ses idées, ses afflictions et ses arguments mordants dans des espaces publics et des expositions internationales, comme la Biennale de Venise, le Musée Guggenheim de New York, le Whitney Museum of American Art et le Louvre Abu Dhabi. Sa matière première est le texte, qu’il soit apposé sur des t-shirts, des plaques ou des panneaux électroniques. Sa production a commencé dans les années soixante-dix par une série d’affiches réparties dans les rues de New York et s’est prolongée dans le temps jusqu’à ses plus récentes projections lumineuses sur les paysages et l’architecture pour affronter l’ignorance et la violence avec humour, compassion et courage.

Du 22 mars au 9 septembre 2019, le Musée Guggenheim Bilbao accueillera une exposition plus exhaustive dédiée à son œuvre jusqu’à la date. Dirigée par le commissaire d’exposition Petra Joos en collaboration avec l’artiste, cette exposition met en avant l’architecture de Frank Gehry par le biais d’installations tout spécialement conçues pour ces espaces. Parmi les œuvres sélectionnées, on remarque les affiches avec les Truismes (Truisms) et les Essais incendiaires (Inflammatory Essays), présentés avec des textes dans cinq langues ; des plaques en bronze coulé ; des panneaux en métal émaillé qui font référence aux premières œuvres publiques de Holzer ; ainsi que des bancs et des sarcophages en pierre portant des inscriptions. Des dessins, des objets et des souvenirs appartenant aux archives de l’artiste complètent ses œuvres précoces.

Certaines peintures à l’huile et des aquarelles plus récentes sur des documents officiels nord-américains qui ont été rendus publics reflètent la réponse de Holzer aux informations rédigées et diffusées par son gouvernement suite au 11 septembre. De nouveaux montages robotisés, spécialement conçus pour l’exposition, donnent vie à des panneaux électroniques dont le texte est affiché en continu, éclairant parfois des ossements humains présents dans l’espace d’exposition.

L’exposition comprendra également une collection d’œuvres sur papier et de sculptures réalisées par des artistes qui ont influencé le travail de Holzer, comme Rosa Bonheur, Paul Klee, Louise Bourgeois, Paul Thek, Charles Burchfield, Kiki Smith, Lee Lozano et Nancy Spero, entre autres.

Commissaire d’exposition : Petra Joos, en collaboration avec l’artiste

image: Jenny Holzer
Memorial Bench II: Eye cut by flying glass… (Banc commémoratif II : Œil coupé par verre volant…), 1996 (détail)
Banc de calcaire Indiana Buff
44,1 x 182,9 x 61 cm
Texte : Erlauf, 1995
Courtoisie de l’artiste
© 2019 Jenny Holzer, member Artists Rights Society (ARS), NY / VEGAP
Photo : Erik Sumption

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives