CHARLES PENNEQUIN : LES MACHINES TOURNENT

La Tribune de Charles Pennequin les machines tournent, les machines sont à plein régime, tu m’embrasses, tu es dans ma bouche, les machines font un potin infernal, les ouvriers bossent, toi tu es dans mes yeux, je ne vois plus qu’un grand œil, les ouvriers prennent les marteaux piqueurs, tu descends doucement ton regard, tu frottes ta tête contre la mienne, tu caresses ton nez sur le … Lire la suite

  • Mots-clefs

  • Archives