KATLEHONG CABARET : LA DANSE DES TOWNSHIPS A MONTPELLIER

KATLEHONG CABARET : Danse et musiques des townships / Cie Via Katlehong Dance / Vu à Montpellier les 8 & 9 novelmbre 2012 / Théâtre Jean Vilar dans le cadre de Montpellier Danse.

Montpellier Danse et le théâtre Jean Vilar de Montpellier se sont unis pour accueillir le spectacle » Katlehong Cabaret » de la compagnie sud-africaine Via Katlehong.

Katlehong (littéralement « Lieu de réussite ») est un township (un bidonville) situé autour de Johannesburg. Au XIXe et au XXe siècle, les noirs mais aussi les « coloured » (notamment des indiens) ouvriers dans les mines d’or, y on inventé, façonné, transformé toute une séries de dansse dont la plus connue serait le « gumboots » (danse des mineurs en bottes de caoutchouc à base de frappes de mains sur les cuisses et les mollets).

Les sept danseurs de la compagnie viennent tout droit de Katlehong : « Notre township on le mange, on l’exprime, on le respire. C’est là qu’on puise notre inspiration » dit le metteur en scène du cabaret lors de la rencontre plateau à l’issue du spectacle. On ne sait d’ailleurs trop s’il s’agit d’un cabaret tant les numéros s’enchainent et se suivent dans une logique plus cohérente que ce que nous avons l’habitude d’appeler cabaret.

Le spectacle est monté pour y présenter tous les éléments de la vie traditionnelle sud-africaine : des scènes amoureuses aux cérémonies de deuil en passant par les fêtes diverses et variées. On aura aussi bien des chants traditionnels d’hommes que des mélodies populaires comme Mbube que l’on connait en France sous le titre Le Lion est mort ce soir.

Ce qui frappe dans ce spectacle, c’est la générosité avec laquelle les interprètes font passer leurs traditions. Contrairement à une foultitude de groupes folkloriques, les jeunes danseurs/chanteurs sont dans toutes les jubilations : plaisir infini d’être là plutôt qu’au fin fond d’un bidonville, envie ardente de transmettre leur tradition, désir fou de danser ensemble. On a d’ailleurs souvent envie d’être avec eux, à tel point qu’ils accueillent certains spectateurs sur scène. L’idéal aurait peut-être été de présenter ce spectacle en extérieur, sans gradins, afin que les spectateurs participent complètement à la manière d’un bal et non ponctuellement pour amuser la galerie. Ce qui fait que le spectacle fonctionne dans sa plus grande générosité, c’est qu’il n’y a pas de recherche de la performance. Si on met un peu de paillettes, les danseurs ne cherchent jamais à épater mais à partager. L’enchainement des numéros impose même au spectateur de ne pas applaudir entre les morceaux.

Le style de danse est à la fois très personnalisé mais s’inscrit dans la longue lignée des danses populaires : les cousins américains (d’Elvis à Mickaël en passant par Gene) ne sont pas loin et les danses traditionnelles de la Caraïbe et des Antilles non plus. Tout est dans les mollets, la force se puise dans les appuis au sol, les mains et les bras devenant la continuité des jambes.

Ici rien de muséal ni de touristique, tout est modernisé, adapté, a évolué avec eux : de la tradition mais en Converses. C’est certainement ce qui rend si vivante et joyeuse cette proposition. Parfois un peu trop. On regrettera les musiques enregistrées qui sont certes très modernes (un beau son de synthé / batterie électronique digne d’une Maria Carey de pacotille) mais qui tirent le spectacle vers le bas, d’autant plus que ce soir là, la technique n’était pas rendez-vous : tops lumières ratés, musiques lancées au mauvais moment, micro branchés trop tard etc… Beaucoup de bugs qui ne sont pas dignes des lieux accueillant ce spectacle à la fois simple et généreux, comme le seront les applaudissements à la fin.

Bruno Paternot

Quelques dates de tournée :
– Le 13 novembre 2012 à 19h au Centre Culturel de l’Hermine, Sarzeau
– les 16 et 17 novembre 2012 à 20h au Théâtre de Cournouaille, Quimper
– du 9 au 13 Avril 2013 à la Maison de la Danse à Lyon

27 minutes de vidéo en accès libre :
http://vimeo.com/48066184

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives