STILL STANDING YOU : PIETER AMPE ET GUILHERME GARRIDO TOUT EN LUTTES ET GRIFFES

10_AmpeGarrido[1]

Still Standing You : Pieter Ampe & Guilherme Garrido & CAMPO / festival Faits d’Hiver et dans le cadre du festival Hors-Série Théâtre de la Bastille / a été donné du 21 au 23 février 2013.

Avec Still standing you, Pieter Ampe et Guilherme Garrido concluent en beauté le pétillant festival Hors-Série au Théâtre de la Bastille. Un festival qui vise, rappelons-le, à faire découvrir de nouveaux visages de la création contemporaine.

Le duo cherche, avec une simplicité et une fraicheur qui l’éloignent de toute prétention, à nous envahir le corps émotionnellement. Au moyen d’une chorégraphie sauvage, les deux hommes miment les équilibres précaires, les luttes et la tendresse d’une relation. Derrière la force brute et le délire enfantin qui se dégagent, tout renvoie à ce qu’on pourrait résumer par le terme amour. Still standing you offre ainsi une synthèse poétique du rapport de couple où jamais ne cesse la lutte entre dominant et dominé : la question du pouvoir a ici une place très importante où le corps de l’autre est un territoire à conquérir coûte que coûte.

La performance des deux jeunes danseurs emprunte aux mondes du cirque, de la danse, et d’une certaine manière du catch. Leur violence bestiale se décline avec diversité: crachats, grognements, griffures, sang, jeux de sexe. Rien ne nous est épargné, et c’est ce qui rend le spectacle trépidant. On accède ainsi à une intimité masculine, impudique et drôle, satyrique même, où deux êtres se combattent et prennent soin l’un de l’autre dans un même élan. Bien qu’ils passent leur temps à attaquer l’autre et à défendre leur pré-carré, leur affrontement finit en une union symbiotique de corps, s’enfermant, pour ainsi dire, l’un dans l’autre. La régression animale à laquelle on assiste met à nu les soubassements primitifs et primaires de la relation amoureuse. On pourrait y voir une version contemporaine du madrigal de Claudio Monteverdi « Le combat de Tancrède et de Clorinde ».

Comment une telle entente et une telle auto-ironie du spectacle naissent-elles? Il faut croire que c’est le fruit d’une vie commune; le barbu Pieter Ampe, flamand et Guilherme Garrido, portugais, se sont rencontrés à Vienne durant un festival, et depuis, ne se quittent plus, et ne cessent de travailler ensemble. Still standing you, leur deuxième duo, est tiré de leur connivence et de leur amour. Leur travail chorégraphique est nourri par un partage du quotidien et par leurs combats de couple.

Camilla Pizzichillo

Still standing you / Pieter Ampe et Guilherme Garrido au Théâtre de la Bastille du 21 au 23 février 2013

PAmpe-GGarrido1[1]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives