ANA MENDIETA : « SHE GOT LOVE », RETROSPECTIVE AU CASTELLO DI RIVOLI

LCR_Blood_Mendieta[1]

Ana Mendieta : « She Got Love » / Castello di Rivoli / commissaires : Beatrice Merz et Olga Gambari / Rivoli (TO), Turin, Italy / Jusqu’au 5 Mai 2013.

« She Got Love » est la première grande rétrospective européenne consacrée à l’artiste cubaine Ana Mendieta, figure historique des Seventies. Organisée par les curatrices Beatrice Merz et Olga Gambari, l’exposition se propose de réinterpréter la figure de l’artiste comme modèle et icône de l’art de la performance et de la vidéo, du Body Art, de la photographie et du Land Art…
Bref, une expérimentatrice tout azymut, symbolique de l’avant-garde historique, qui aura profondément marqué l’art de la fin du XXe siècle

Dans l’œuvre d’Ana Mendieta (1948 – 1985) convergent, en fait, tous ces composants, les languages mariés dans un très personnel et très visionnaire alphabet matériel, magique et poétique, politique et progressif qui aspire à raconter l’identité féminine à partir des racines culturelles de Cuba. Dans son travail l’artiste explore des thèmes tels que les archétypes individuels, la mort et la vie, la violence et l’amour, le sexe, la renaissance, le déracinement, toujours transcendant, mû par le spirituel.

Son corps est camouflé dans la nature, dans une quête des origines personnelles et collectives, avec un désir de réunification en une énergie éternelle et universelle cosmique, où l’élément humain, la vie naturelle et divine, font vie et, oeuvre.

L’horizon idéologique et conceptuel centré autour de la figure féminine considérée non pas comme une fin en soi, mais comme un prisme à travers lequel la vie se révèle, passant d’une chair physique, pétrie dans la terre et dans la nature, à une protoculture, passant de la spiritualité à l’être à travers l’expérience quotidienne, tels sont les thèmes centraux de son travail.

Signe indubitable que son oeuvre est, de fait, lié à son engagement féministe caractéristique, ce self-made essentiel qu’elle cultive dans une plongée primordiale et jouissive dans la saleté, la boue, les plumes et les fleurs, les feuilles et les cendres, la poudre, les branches des arbres, les coquillages et l’herbe, la glace et la roche, la cire et l’écorce, la mousse, le sable, le sang, l’eau, le feu…

Dans l’expérience chamanique de Mendieta les différents lieux qu’elle a investis tout au long de sa carrière sont autant de jalons essentiels de son expérience… De Cuba aux États-Unis, du Mexique à l’Italie, ce sont là les points entre lesquels l’artiste a pu établir des relations et des échanges primordiaux, utilisant pour cela tous les canaux alternatifs.

A l’occasion de la rétrospective est édité par Skira un catalogue détaillé avec des essais et éléments biographiques et bibliographiques, ainsi qu’une une sélection d’images.

http://www.castellodirivoli.org/en/ana-mendieta-she-got-love/?lang=it

LIRE AUSSI / ANA MENDIETA, A L’EPREUVE DE SOI : http://wp.me/p1JWTy-Kk

GL-7340-Untitled-Anima-Silueta-de-Cohetes2-1024x700[1]

on giving life 1975 CIRCA

Ana Mendieta, Untitled Blood and Feathers, 1974. Estate Ana Mendieta.

ana mendieta a rivoli  Ana Mendieta, Untitled from Silueta Works in Mexico, 1976-1981

ana-mendieta-Untitled+(Glass+on+Body+Imprints+—+Face)[1]

Untitled (Glass on Body Imprints), 1972

Visuels : Ana Mendieta : 1/ Untitled Blood and Feathers, 1974 2/ untitled Anima Silueta de Cohetes 1976 3/ untitled 1974 4/ untitled « from Silueta works in Mexico-1976-1981 5/ untitled Glass on Body, Face, imprints 1972 6/ untitled Glass on Body imprints 1972 / copyright The estate of Ana Mendiata / CIRCA.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN