MYSTERY MAGNET : MIET WARLOP AU TCI EN AVRIL

warlop-m-mystery-magnet-10-th-de-la-cite-internationale-26-03-13

Miet Warlop / caMpo : Mystery Magnet / 3 > 15 avril 2014/ TCI, Théâtre de la Cité Internationale, Paris.

Miet Warlop présente au TCI en avril « Mystery Magnet », oeuvre créée en 2012.

Miet Warlop, artiste visuelle convertie à la scène, cherche son inspiration partout : art contemporain, dessin animé… Elle casse, crève ou déchire avec obstination, humour et exaltation, tous les jouets de son spectacle, les tubes de peintures explosent et transforment l’espace en vaste all-over à la Jackson Pollock.

« La scène – de quelque genre qu’elle soit – me donne l’occasion de mettre mes images face à face et d’observer comment elles interagissent. […] « Mystery Magnet » a quelque chose d’une douce horreur que je pourrais décrire comme une boucherie de tendresse, en beauté. »

miet warlop est une artiste visuelle belge. Née à Torhout, elle vit actuellement à Bruxelles. En 2003 elle obtient son Master en Arts Visuels, de l’Académie royale des Beaux-Arts de Gand, où elle a étudié l’art tridimensionnel. En 2004, elle remporte le prix du jury du KASK Franciscus Pycke ainsi que le prix Jeune Théâtre du Theater aan Zee d’Oostende avec son spectacle de fin d’études Huilend Hert, Aangeschoten Wild. Ce fut pour elle l’occasion de créer une deuxième production avec le soutien du Vooruit et de Villanella : Sportband, Afgetrainde Klanken (2005). Dans le contexte des ‘Lovepangs’ du Vooruit (2005), elle a créé le spectacle Koester de Kersen. Ont ensuite suivi de nombreux spectacles, actions interventions et mises en scène.

Elle a été scénographe pour des spectacles de Dominique Hoste, Pieter Genard, Raven Ruëll, DitoDito – Jef Lambrecht, KVS Brussels, arts centre Vooruit Ghent et Les Ballets C de la B Ghent. Miet a collaboré avec CAMPO (autrefois Victoria) à différentes occasions. En 2006 et 2007, elle a fait partie de DE BANK, un projet de Victoria qui donnait à des jeunes artistes l’occasion de travailler sur un projet artistique pendant deux ans. Sous le titre Grote Hoop/Berg (2006-2008) elle a développé des spectacles extrêmement visuels, dont Proposition 1 : Reanimation, Proposition 2 : Reconstruction et Proposition 3 : Play the Life. Plus tard, elle a créé Springville (2009), un mouvement de 50 minutes, tout en chaos, en expectative et en surprise. Le spectacle a été nominé pour le Festival de Théâtre néerlando-flamand de 2010 et est toujours diffusé par CAMPO.

En 2010 elle a également présenté Talk Show, un spectacle-conférence en collaboration avec Hilde D’haeyere, sur l’impact des cascades slapstick sur le discours verbal. Miet Warlop a récemment terminé une résidence de deux années à Berlin, au cours duquelle elle s’est consacrée au travail visuel et elle a développé un nouvelle série d’actions de nature dynamique. À partir de septembre 2012, Miet sera artiste associée du centre artistique du Beursschouwburg de Bruxelles. Elle fera également des apparitions par ailleurs, sous des formes et des formats divers et dans différents endroits.

http://www.mietwarlop.co

Reinout_Hiel-8085 kleiner_1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives