ON KAWARA : SILENCE

-onkawara

DISPARITION : ON KAWARA / Exposition « Silence » / Guggenheim New York / February 6–May 3, 2015.

L’artiste conceptuel japonais, célèbre pour ses séries de « Date paintings » est mort jeudi 10 juillet à New York où il vivait depuis 50 ans, à l’âge de 81 ans.

On Kawara, né en 1932 à Kariya au Japon, vivait et travaillait à New York depuis cinquante ans. Figure incontournable de l’art conceptuel, c’est le 4 janvier 1966 qu’il entame sa fameuse série des Date Paintings. Les Date Paintings sont des tableaux qui reproduisent la date de leur réalisation – dont la durée ne peut excéder celle de la journée – en s’appliquant à ne varier que le format et la couleur de leur support monochrome, ainsi que le libellé de l’inscription qui obéit aux conventions du pays où l’artiste se trouve au moment où il peint. Ce travail est prolongé par les télégrammes qu’il fait parvenir à des interlocuteurs de la scène artistique avec la mention « I am still alive » et l’heure exacte, les cartes postales où figure « I got up at… », ou encore les immenses livres de la série One Million Years, où sont énumérées à la machine à écrire toutes les années composant un million d’années.

En février 2015, le Guggenheim de New York avait prévu de lui rendre hommage avec une grande exposition intitulée « Silence ». Ce sera donc son épitaphe.

___________________________________________________________________________________________________________________

Through radically restricted means, On Kawara’s work engages the personal and historical consciousness of place and time. Kawara’s practice is often associated with the rise of Conceptual art, yet in its complex wit and philosophical reach, it stands well apart.

Organized with the cooperation of the artist, On Kawara—Silence will be the first full representation of Kawara’s output, beginning in 1964 and including every category of work, much of it produced during his travels across the globe: date paintings (the Today series); postcards (the I Got Up series); telegrams (the I Am Still Alive series); maps (the I Went series); lists of names (the I Met series); newspaper cuttings (the I Read series); the inventory of paintings (Journals); and calendars (One Hundred Years and One Million Years). The exhibition will also present numerous drawings produced in Paris in 1964, which are fascinating proposals for unrealized works; and Kawara’s only two extant paintings of 1965, Location and Title, which herald the Today series. In conjunction with the exhibition, the Guggenheim will organize a continuous live reading of the artist’s One Million Years, the steady recitation of numbers from a vast ledger, which will be performed on the ground floor of the Guggenheim rotunda.

On Kawara’s paintings were first shown at the Guggenheim Museum in the 1971 Guggenheim International Exhibition. Over 40 years later this large exhibition will transform the Frank Lloyd Wright rotunda—itself a form that signifies movement through time and space—into a site within which audiences can reflect on an artistic practice of cumulative power and depth.

Visuel : Date Painting / Donation Yvon Lambert à l’Etat Français/CNAP/ Collection Lambert en Avignon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives