« NOBODY », CYRIL TESTE, PRINTEMPS DES COMEDIENS 2015

Nobody 3

NOBODY : Printemps des comédiens, Montpellier / du 10 au 12 juin / Théâtre d’Ô / Production collectif MxM / Collectif d’acteur : La Carte Blanche / mise en scène : Cyril Teste.

Utilisant l‘ensemble de la palette théâtrale, Cyril Teste a su montrer au théâtre d’Ô l’angoisse. Cette angoisse vit sous toutes ses coutures, se manifestant sous les pensées les plus noires de la culture, prise en étau par le patriarcat et le culte de la vedette liés aux superproductions et aux abus d’artifices. Parmi les sources d’inspiration, on retrouve ces textes de Falk Richter : Sous la glace, Electronic City. La langue de l’auteur allemand est froide, presque clinique.

Dans Nobody, les mécanismes de vicissitudes d’un cabinet de restructuration sont incisés à l’aide d’un scalpel ; le texte est cautérisé à même la peau des acteurs. Les protagonistes vaquent dans une sorte de joie éteinte ; ils étreignent la mort à l’intérieur d’un cabinet, son domaine d’action : une culture agonisante. Jean Personne, le héros de la pièce est asphyxié par cette bureaucratie, si asservissante, car si peu imbue de la vie. Dans ce cabinet glauque, on décide de garder ou virer des gens selon leur « valeur ajoutée ». Cette variable est ajustable selon des chiffres et non plus des humains. On est face à cette situation d’absolue non-défense devant la violence glaciale d’un acheteur, face à un metteur en scène, une institution ou bien ici l’œil des caméras mobiles.

Alors pour en parler, Cyril Teste fait appel à une jeune meute d’acteurs qui s’apprête à rayonner à l’écran et sur la scène. D’emblée, la salle illuminée, les visages du public projetés incrustés contre des vitres opaques séparent en deux la scène du monde de l’entreprise. Tout cela est bizarrement calme. On retiendrait presque sa respiration. Puis l’image apparaît à l’écran et l’on regarde jouer ces acteurs ainsi que leurs ombres projetées en clair-obscur simultanément au-dessus du cadre de jeu. Le film respecte la charte énoncée par le Dogme95 écrite par Lars Von Trier et Thomas Vinterberg aussi bien à l’endroit de la temporalité que de la théâtralité. Une interrogation émerge comme un iceberg : comment réussit-on à faire croire au travailleur, à l’élève qu’il a des chances de s’en sortir alors qu’il est continuellement soumis à des « épreuves d’aptitude professionnelle » ?

La création lumière taille l’espace à la mesure exacte d’un couperet, et les mots dans son balayage digère la toxicité dont son ombre est faite. Chaque réplique est dévastatrice. Les comédiens : Elsa Agnès, Fanny Arnulf, Victor Assié, Laurie Barthélémy, Pauline Collin, Florent Dupuis, Katia Ferreira, Quentin Ménard, Sylvère Santin, Morgan Llyod Sicard, Camille Soulerin, Vincent Steinebach, Rébecca Truffot, font feu de toute part, frappent juste ! Ils sont entourés divinement d’un blanc laiteux presque du marbre signé Julien Boizard, très proche des cieux. Quant à l’image de cinéma, c’est un régale mais peut-être mériterait-elle d’être un poil plus trash, plus obstruée par d’autres éléments de langage plus incongrue encore qu’un masque de pingouin aux couleurs inachevés.

Quentin Margne.

Tournée 2015/2016 :
– les 29 et 30 septembre 2015 Lux, Scène Nationale de Valence (26)
– du 6 au 9 octobre 2015 MC2, Grenoble (38)
– du 13 au 16 octobre à la Comédie de Reims, CDN (51)
– du 3 au 21 novembre 2015 Le Monfort, Paris (75)
– du 27 novembre au 5 décembre 2015 au Théâtre du Nord, CDN de Lille-Tourcoing (59), en partenariat avec l’exposition panorama 17
– du 8 au 13 décembre 2015 au CENTQUATRE-Paris (75), festival Temps d’Images d’Arte
– les 16 et 17 décembre 2015 au Théâtre Bonlieu, Scène Nationale d’Annecy (74)
– le 5 janvier 2016 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène Nationale (78)
– le 28 janvier 2016 Le Canal, Théâtre Intercommunal du Pays de Redon (35)
– les 3 et 4 février 2016 TAP, Scène Nationale de Poitiers (86)

Nobody 2

Nobody

Photo : Marie Clauzade

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN