ANGELICA LIDDELL : « TE HARE INVENCIBLE CON MI DERROTA » AU FESTIVAL ACTORAL

te-hare-invencible credit-susana-paiva

ANGÉLICA LIDDELL : « Te haré invencible con mi derrota » (Je te rendrai invincible par ma défaite) / Les 2 & 3 octobre à 21h / La Criée – Théâtre National de Marseille / Durée : 1h30. Spectacle en espagnol surtitré en français.

Conçu comme un hommage à la violoncelliste Jacqueline Du Pré, décédée à 42 ans d’une sclérose en plaques, Te haré invencible con mi derrota est un long lamento poignant où, en même temps qu’elle évoque l’artiste, Angélica Liddell, toute de blanc vêtue, donne à voir son mal-être et son désir de mort. Entre douceur et douleur, le spectacle prend la forme d’une cérémonie intime où, à rebours de tout exhibitionnisme, la pénitente qui saigne sur scène semble aspirer à elle la tristesse du monde, comme si son corps meurtri était une métaphore de la violence vécue par tous.

Conception et interprétation : Angélica Liddell // Lumière : Carlos Marqueríe assisté de Eduardo Vizuete // Musique : Concerto pour violoncelle d’Elgar interprété par Jacqueline Du Pré

En coréalisation avec La Criée – Théâtre National de Marseille

Photo : © Susana Paiva

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

    Art Art Bruxelles Art New York Art Paris Art Venise Biennale de Venise Centre Pompidou Danse Festival d'Automne Festival d'Avignon Festivals La Biennale Musiques Palais de Tokyo Performance Photographie Théâtre Tribune
  • Archives