KAROLINE SCHREIBER : « QUELQUES TROUS DU CUL ET UN ASPIRATEUR AUTOMATIQUE », CENTRE CULTUREL SUISSE

walldrawing-karoline-shreiber_feature

Karoline Schreiber : Quelques trous du cul et un aspirateur automatique / Centre Culturel Suisse / 26 février – 3 avril 2016.

Karoline Schreiber pratique principalement le dessin et la peinture. Dans ses dessins, elle développe une méthode intuitive qu’elle nomme « dessin automatique » en référence à l’écriture automatique prônée par les Surréalistes. Depuis 2006, elle conçoit des performances dessinées — la dernière en date a eu lieu au PS1 à l’occasion de la New York Art Book Fair. Pour sa première exposition personnelle en France, elle présente au CCS une série radicale de « portraits » d’anus inconnus.

Lors du vernissage, elle réalisera une performance en dessinant à même le sol, avant qu’un aspirateur robot muni de stylos ne prenne le relais en s’activant régulièrement, et de manière aléatoire, jusqu’à la fin de l’exposition.

Image: walldrawing, Karoline Shreiber – copyright the artist

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN