BENJAMIN POREE, « SI TU VEUX FAIRE QUELQUE CHOSE AVEC MA VIE »

poree

Si tu veux faire quelque chose avec ma vie – Monologue pour une actrice / Mise en scène de Benjamin Porée / Avec Macha Dussart / La Loge (Paris) Le 29 juin à 20h – programmation « Summer of Loge »

Une amie délaissée, celle qui vient de se faire quitter et dont on ramasse les morceaux. Lafemme sans enfant de l’homme qu’elle a aimée. On la console comme on peut mais là n’estpas l’important. On est là pour l’écouter. On est là pour assister au spectacle obligé de sa douleur. Elle est attendrissante cette amie, mais parfois insupportable dans l’étalement deson désarroi. La séparation amène son lot d’indignités et d’expressions parfois comiques…Ici, Benjamin Porée rend joliment ce passage difficile dans la vie amoureuse, il en explore les facettes kitsch, les drôles de ressorts, la tendresse. Et la comédienne parvient à nousfaire aimer cette femme. Et surtout à la comprendre.C’est une petite mort à laquelle on a assisté le 29 juin à la Loge.Un joli moment de jouissance kitsch du désarroi amoureux.

La comédienne s’adresse à nous au sein d’un dispositif très simple, même s’il revêt les atours du théâtre contemporain, la vidéo, les micros, un certain dénudé technologique. Dans cette mise en scène, le spectateur devient un interlocuteur imaginaire, aussi bien l’ami-paillasson que le confident-mouchoir, le miroir brisé, l’amoureux lointain. Il est le réceptacle du trop plein de mots, de l’impuissance à s’exprimer. Il est le papier brouillon sur lequel s’acharne le stylo.

Tout au long de cette soirée, on a pu avoir le sentiment de se faire biffer les joues et raturer les paupières. En miroir, il nous est donné à voir nos propres désespérances. Mais cette adresse peu à peu révèle son impuissance. Le dispositif en effet, mêle à la voix de la comédienne à des enregistrements de ses précédentes tentatives de lettres à son ancien mari. Et la voix en direct de la comédienne est elle même parfois amplifiée. Le résultat est que l’on a l’impression que les mots tournent en elle, en boucles sans fin, en répétitions, en huit, en circonvolutions. Le son agit comme un miroir, et ce miroir enferme la jeune femme dans sa solitude.

Vient alors le sens véritable de cette adresse au public. La jeune femme agit comme une comédienne délaissée par son metteur en scène, elle va lui montrer des tentatives maladroites dese faire belle, de se faire laide, de l’intéresser à nouveau, de se donner des raisons, des victoiresimaginaires. Elle rejouera le passé, elle prendra le temps de la réponse qu’elle n’a pas pu faire àson mari sur le coup de la stupeur. Et puis elle se projettera dans la nouvelle vie de son amoureuxet de la femme nouvelle qui l’accompagne désormais. Si tu veux faire quelque chose de ma vie… C’est à la fois une supplique et l’expression d’une dignité. On fait aller, on vit malgré tout. maissans le regard amoureux posé sur soi, tout cela paraît bien vain.La femme délaissée est un cliché de théâtre et le ton offusqué que prend la comédienne ainsi queses tentatives a posteriori de paraître digne au sein d’une conversation rejouée ne manquent pasde faire sourire. Mais la beauté de ce spectacle réside dans le fait que le kitsch et le cliché sont explorés avec bienveillance et accueillis sans jugement. Le kitsch, au bout du spectacle, devient le révélateur de la vraie nature de la douleur de cette femme. En faisant un playback de Michel Berger, tour à tour concentrée sur la chanson et perdue dans ses pensées, la jeune femme apparaît dans toute sa solitude. Etre l’unique, la seule aux yeux de l’être aimé, c’est une des aspirations amoureuses les plus profondes. Mais être la seule quand plus personne ne vous regarde.

Willie Boy

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN