DAPHNE BOUSSION, « AUGURE », GALERIE RDV NANTES

boussion-2

Daphné Boussion – « Augure » – Galerie RDV, Nantes – du 16 Septembre au 15 Octobre 2016.

AUGURE

Aller et revenir, s’éloigner et se rapprocher, être un point lumineux quelque part. Oublier la destination, l’important c’est le transport.

C’est peut-être ce que tend à nous faire ressentir Daphné Boussion dans La Galerie RDV de Nantes, où du 16 Septembre au 15 Octobre, ses images sont exposées. C’est avec son regard qu’on se laisse transporter dans son  » Heureux qui… » thème proposé par la QPN ( Quinzaine Photographique Nantaise ).

Daphné répond à cette invitation en détournant le regard du spectateur de ce bonheur discipliné, apprivoisé et vendu à tous. Une porte aux symétries et à la proposition irréelle, le vent entre les feuilles, l’éclipse légère de soi pour s’ouvrir à l’observation, pour négocier avec les possibles fuites, les horizons, les inclinaisons, les envolées, les quelques parts de nous évaporées. Les multicolores dialoguent entre les images, créeent une enveloppe kaléidoscopique qui persiste longtemps dans la rétine, même les paupières closes.

Je lui ai demandé de présenter son travail pour Inferno :

Daphné Boussion : L’origine de l’exposition est ici une commande, je ne suis pas une habituée de ce genre de procédure. Une réflexion sur la notion du bonheur, c’est assez vaste. Je n’ai pas voulu prendre ce thème d’une manière très frontale, j’ai un peu détourné les choses.

Le titre  » Augure  » qui est la racine étymologique de bonheur, bonne augure, bon présage, c’est un mélange de plusieurs notions, mais au départ c’est lire un présage dans la nature, c’est pourquoi j’ai utilisé de nombreux paysages et plus personnellement des détails de ces paysages, ce qui ce connectait plus à mon travail. Dans l’idée, où ma recherche en photos n’est surtout pas documentaire. Présenter des photos qui sortent du flot d’images dans lequel on peut-être en permanence. Des photos qui représentent ce qu’on ne regarde pas forcément, qui ne sont pas forcément bien faites par exemple.

J’ai choisi d’utiliser différents formats, de les adapter au lieu et de créer un espace entre les images pour proposer comme une promenade. Des visuels pour lesquels on va s’approcher, d’autres pour lesquels l’on est obligé de s’éloigner.

C’est une série qui a vraiment été créée pour ce lieu et dans ce cadre, d’ailleurs sans cadre ni ornementation. Ce sont des images que j’ai accumulées depuis des années où plus récemment, en argentique ou en numérique. Je m’interdis beaucoup de choses, il y a des photos que je pense trop vues, ou déjà faites, je ne fais pas beaucoup d’images, je ne me sens pas comme un chasseur d’images, je crée ma banque d’images et au moment de m’en servir, je les remixe, je les assemble, tel un cut-up.

En même temps ce sont des images très banales, il n’y a rien d’exceptionnel, elles sont là pour nous rappeler des choses que l’on connaît, mais qui ne sont pas celles que l’on a déjà vues. Il y a tout ce qu’il ne faut pas faire en photo, du flou, du contre-jour, de la sur-exposition, je joue sur tout ce que peut nous offrir un appareil photo, en le détournant.Des images qui ont très à voir avec le réel et qui nous en déconnecte.

On ne sait pas en quelle année elles ont été prises ni où, elles fonctionnent comme un ensemble, pour les relier avec nos propres références, notre propre histoire. Elles forment une sorte de proposition.

Le plaisir de l’observation, de profiter du moment dans la lenteur avec les éléments. Je ne voulais pas illustrer le bonheur, mais j’ai tenté à travers ce choix d’en proposer une fenêtre, une possibilité. Chercher, observer, pour le visiteur, c’est une forme de plaisir, je n’impose pas son illustration qui peut-être choquante, je propose une suite d’images qui oriente vers quelque chose d’intriguant. Une balade avec le hasard.

La contrainte était intéressante, maintenant avec la Galerie RDV nous travaillons sur l’adaptation d’une image en lithographie.

Claire Burban,
à Nantes

boussion

Images copyright the artist

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN