FESTIVAL D’AVIGNON 2018 : FOCUS SUR « THYESTE », DE THOMAS JOLLY

FESTIVAL D’AVIGNON : « Thyeste » – mes Thomas Jolly – création 2018 – Cour d’honneur – Du 6 au 15 juillet à 21h30, relâche le 11 – Durée 2h30.

Une tragédie sauvage et surnaturelle où l’effondrement de l’humanité se fait sous le regard de la jeunesse.

L’histoire de ce crime si terrible a semble-t-il fait dévier le soleil de son orbite en l’entendant. Alors qu’Atrée règne en paix sur Mycènes, son jumeau, Thyeste, séduit sa femme et s’empare du bélier d’or. Devant ce double vol, Atrée a la vengeance furieuse et sert à celui qui était son frère la chair de ses enfants en banquet. Parmi les tragédies de Sénèque, celle que Thomas Jolly choisit de présenter est la plus extrême, la plus sauvage et la plus surnaturelle aussi. Les sujets – l’adultère, le vol, l’infanticide et le cannibalisme – sont irreprésentables et les moyens inventés pour les mettre en oeuvre – la douleur, la rage et le néfaste – implacables. Sans doute parce que Thyeste n’est pas la seule victime de cet attentat qui paralyse la pensée…

La transformation radicale et subite d’Atrée en monstre est à l’image de l’effondrement de l’ordre du monde. Plus d’équilibre, plus d’harmonie. L’ensemble se fait sous le regard du futur, « une jeunesse impuissante face aux chaos dans lequel elle devra vivre et grandir ». Thyeste est une manière pour Thomas Jolly d’évoquer « le traité d’indulgence mutuelle » que Sénèque proposait déjà à l’humanité il y a quelques milliers d’années.

Thomas Jolly : Enfant du théâtre public, révélé au Festival d’Avignon avec sa version d’Henry VI, et bien connu du public avec le feuilleton théâtral au jardin Ceccano sur l’histoire du Festival pour sa 70e édition, Thomas Jolly est passé, en moins de dix ans, du statut de jeune espoir à celui de metteur en scène d’envergure et populaire. Son approche des grands textes (Shakespeare, Sénèque) joue de la figure du monstre, de la difficulté de représenter l’irreprésentable et des grands formats (forme, durée…). Avec sa troupe, La Piccola Familia, il pense le théâtre comme un art citoyen et cherche toujours dans l’Histoire à interroger le fondement de l’être humain et au-delà de ses organisations.

Sénèque : À la fois philosophe, auteur de tragédies, précepteur puis conseiller de Néron, Sénèque exerce une influence profonde sur la pensée occidentale. Stoïcien, sa philosophie est censée assurer la consolation et la maîtrise de soi.

Photo J.L. Fernandez

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN