LIZZIE FITCH | RYAN TRECARTIN: « WHETHER LINE » & THE MOVIES, FONDATION PRADA MILAN

LIZZIE FITCH | RYAN TRECARTIN: « WHETHER LINE » / THE MOVIES – Fondation Prada Milan – 6 avril – 5 août 2019.

Commande de la fondation Prada pour son bureau de Milan, « Whether Line », la grande installation multimédia créée par Lizzie Fitch (USA, 1981) et Ryan Trecartin (USA, 1981) représente le premier résultat d’un processus de création entrepris à partir de fin 2016, à travers laquelle les deux artistes étudient le concept de «nouvelle» terre promise et l’instabilité inhérente à l’appropriation territoriale.

Partant de l’idéalisation de la condition rurale, empruntée aux idéologies du « retour à la terre », le projet raconte à la fois retour et évasion. Après avoir transféré le travail de leur atelier à la campagne dans l’Ohio, Fitch et Trecartin ont conçu la structure d’un nouveau film comme une carte « hantée »: un lieu à sa volonté et une constellation de bâtiments permanents comprenant un vaste bâtiment rural, une rivière artificielle appelée « rivière paresseuse » et une tour de guet au milieu d’un bois, occupée par une troupe de personnages qui sont à la fois des sujets actifs et passifs de la carte. Les artistes modifient ces espaces par des dislocations de temps et de mémoire pour explorer les notions de limites frontières et existentielles, psychosociologiques et physiques.

Conçu pour le podium, le dépôt et les espaces extérieurs du bureau de la Fondation Prada à Milan, l’exposition est une intervention immersive dans laquelle les visiteurs sont libres de se déplacer entre des bâtiments suggérant à la fois action et maîtrise, un état actif de limbes. Les échos sonores et visuels de la nature et de la vie quotidienne sont combinés à des distorsions d’espaces familiers tels que des parcs d’attractions, des fermes et des fortifications, élargissant ainsi le contenu narratif du film. Le nouveau travail de Fitch et Trecartin explore le désir de s’échapper et l’omniprésence des systèmes et des technologies qui nous interconnectent. L’exposition est complétée par une rétrospective des films des artistes projetés au Cinéma de la Fondation.

Le projet est accompagné d’un volume publié par la Fondazione Prada qui explore l’intense collaboration entre Fitch et Trecartin qui a débuté en 2000.

Commissioned by Fondazione Prada for its Milan venue, “Whether Line”, the large-scale multimedia installation, conceived by Lizzie Fitch (USA, 1981) and Ryan Trecartin (USA, 1981), represents the first output of a creative process begun in late 2016, investigating the perpetual promise of “new” terrain and the inherent instability of territorial appropriation.

Taking the idealized rurality endemic to back-to-the-land ideologies as a conceptual starting point, the project represents both a return and an escape. Relocating their studio operations to the countryside of Ohio for this work, Fitch and Trecartin conceived the framework for a new movie as a haunted map: a location with its own will and a constellation of permanent built sets which include a large hobby-barn commissary, a lazy river, and a forest watchtower, occupied by a cast of characters who are simultaneously agents and subjects of the map. The artists contort these sites through dislocations of time and memory to explore the notion of borders and boundaries—existential, psychosocial, and physical.

Conceived for the Podium, the Deposito and the external courtyard of Fondazione Prada’s Milan complex, the show is staged as an immersive intervention where visitors navigate constructions suggesting both agency and containment, an active state of limbo. Aural and visual echoes of nature and daily life will merge with distortions of familiar spaces such as amusement parks, homesteads, and fortifications, extending the digital and narrative content of the movie. Fitch and Trecartin’s new work probes the desire to escape and the pervasiveness of systems and techniques that bind us together. The exhibition will be completed with a movie retrospective to be screened at Fondazione Prada’s Cinema.

The project will be accompanied by a book published by Fondazione Prada focusing on Fitch and Trecartin’s expansive collaborative practice which began in 2000.

THE MOVIES
6 avril – 30 septembre 2019

À l’occasion du projet d’exposition « Wheather Line » et en prévision de la première mondiale du nouveau film  » Was Lin », la Fondazione Prada présente « The Movies », la première rétrospective complète des films de Ryan Trecartin.

Depuis les premières productions, créées depuis 2001 lorsque les deux artistes étudient à la Rhode Island School of Design de Providence (États-Unis), Trecartin s’occupe d’écriture, de direction et de montage, en comptant sur la collaboration étroite de Fitch dans un rôle fluide cela va de l’usurpation d’identité des personnages principaux à la réalisation des décors et à la coordination générale. Présentés à la fois comme des œuvres vidéo dans des contextes tels que des festivals et des projections dans des musées, des galeries et des espaces à but non lucratif, les films ont souvent été exposés dans des installations à caractère architectural conçues pour être montrées habitables par les spectateurs. Au fil des ans, ces contextes poétiques sont devenus de plus en plus complexes et plus clairement reliés aux thèmes et concepts centraux des films, Fitch et Trecartin sont en train de définir les théâtres sculpturaux. En outre, la plupart des films ont été partagés en ligne par des artistes sur des sites tels que YouTube et Vimeo, où ils sont toujours disponibles.

« The Movies » offre au public la chance de voir tous les films dans un cinéma, divisé en trois programmes classés par ordre chronologique. Le programme A est consacré aux premiers films et comprend A Family Finds Entertainment, l’oeuvre avec laquelle Trecartin termine ses études et se fait connaître grâce à son inscription à la Biennale du Whitney Museum en 2006, ainsi que le premier long métrage I-BE AREA (photo). Le programme B regroupe les sept films qui composent le projet Any Ever, répartis dans la trilogie Trill-ogy Comp et le quadrilogie Re’Search Wait’S . Enfin, le programme C comprend les quatre films du projet Priority Innfield, exposé pour la première fois à la Biennale de Venise 2013, avec les deux dernières œuvres créées avant le déménagement des deux artistes en Ohio.

As part of the exhibition “Whether Line” and as an anticipation of the global premiere of the new movie Whether Line, Fondazione Prada is presenting “The Movies,” the first complete retrospective of movies by Ryan Trecartin.

Starting from their first productions, created in 2001 when the two artists were students at the Rhode Island School of Design in Providence, Rhode Island (USA), Trecartin wrote the scripts, directed and edited the movies, relying on close collaboration with Fitch, who fulfilled a variety of roles ranging from an actor playing the primary characters to the realization of sets and general coordination. Presented as video works in contexts like film festivals and screenings held in museums, galleries and nonprofit spaces, these movies were also exhibited within installations marked by an architectural character, conceived by Fitch and Trecartin as inhabitable displays for spectators. Over the years these poetic settings became more physically complex and interwoven with dense thematic and conceptual concerns, such that the artists came to define them as “sculptural theaters.” They also shared most of these movies online through websites like YouTube and Vimeo, where many are still available today.

“The Movies” gives the opportunity to see all these works in a cinema context, presenting them in three chronologically organized programs. Program A is dedicated to the earliest movies including A Family Finds Entertainment, Trecartin’s final work as a student and the one that brought him renown thanks to its inclusion in the 2006 Whitney Museum Biennial in New York, and the first feature-length movie, I-BE AREA. Program B brings together the seven movies that make up the project Any Ever, subdivided into the trilogy Trill-ogy Comp and the tetralogy Re’Search Wait’S. Program C includes the four movies from the project Priority Innfield, exhibited for the first time at the Venice Biennale in 2013, as well as the last movies the artists realized before moving to Ohio.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives