CHRISTIAN RIZZO NOMME A LA DIRECTION DU CCN DE MONTPELLIER

241316817_640

Nomination de Christian Rizzo à la direction du CCN de Montpellier, ce 28 octobre.

L’agglomération de Montpellier connaît un renouveau salutaire dans toutes ses instances du spectacle vivant. En effet, les théâtres La Vista, Jean Vilar, La Vignette ainsi que l’Orchestre, le CDN et les ZAT (2 weekend de festival de théâtre de rue) ont tous changé de direction sur ces derniers mois ! Seule exception à la règle, Jean-Paul Montanari qui restera finalement en poste à Montpellier Danse jusqu’à ses 70 ans en 2017. A son arrivée au poste de Maire (après avoir occupé le poste d’élu à la culture) Philippe Saurel (divers gauche) voulait faire le vide dans les soutiens du malheureux candidat PS. Mais les frais de licenciements, les tractations et une certaine logique ont finalement maintenu en poste le directeur historique du festival de danse de Montpellier.

Après Rodrigo Garcia à HTH, c’est au tour de Christian Rizzo d’apporter un modèle 2.0 et de se tourner vers les nouvelles technologies et un métissage entre spectacle vivant, réalité augmentée et virtuel. On peut se réjouir de cette nomination qui s’inscrit dans la continuité du formidable travail engagé par Mathilde Monnier, sa prédécéseuse, même si cette nomination renforce le déséquilibre entre homme et femmes à la tête des institutions en Languedoc-Roussillon (une seule femme : Valérie Chevalier à la direction de l’Orchestre) et à la tête des Centres Chorégraphiques Nationaux (sur 19 centres et 22 directeur/trices, 3 femmes seulement).

« Conçu autour d’une « Académie expérimentale » et d’un « Caravansérail », le projet de Christian Rizzo met l’accent sur le rayonnement accru du CCN, en lien avec d’autres disciplines du champ de la création contemporaine, au plan régional et international, et sur l’accompagnement de jeunes artistes, le partage de l’outil et l’innovation, en imaginant un CCN 2.0, acteur du monde numérique.

Né en 1965, Christian Rizzo se tourne d’abord vers la musique et le stylisme, avant d’aborder la danse contemporaine, la performance et le théâtre dans les années 1990 avec sa compagnie l’Association Fragile. Prolifique, il mêle les arts et travaille notamment avec Mathilde Monnier, Jean-Michel Ribes, Mark Tomkins, Georges Appaix, Vera Mantero, Emmanuelle Huynh et Rachid Ouramdane. Ses collaborations sont nombreuses avec la Fondation Cartier, l’UCAD, Hermès ; il a été artiste associé à l’Opéra de Lille, de 2007 à 2012. Il prendra ses fonctions au 1er janvier 2015. » (extrait du communiqué du ministère)

Bruno Paternot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives