« LA BARCACCIA », LA PREMIERE FONTAINE DU BERNIN SACCAGEE : LE PRIX DE LA GLOBALISATION EN EUROPE ?

Feyenoord's supporters in Rome

Correspondance à Rome.
La première fontaine du Bernin cassée : le prix de la globalisation en Europe ? par Raja El Fani

En attendant l’expertise définitive hier (le 20 février, ndlr), les responsables moraux du saccage de la place d’Espagne à Rome ont tergiversé et tardent encore à présenter des excuses officielles. La Champion Leagues refuse d’assumer les conséquences du match Feyenoord-Roma, l’ambassade hollandaise à Rome refuse de payer les dégâts et les journaux hollandais se contentent de relayer la chronique. Mais les dommages sont graves et les experts estiment déjà à trois millions d’euros les dégâts à la fontaine du Bernin qu’ils déclarent comme étant «irréversibles».

Mais c’est l’histoire qui est irréversible et ce qu’il en reste, le patrimoine, est unique et irremplaçable.

Au cœur de l’Europe, à la base de sa civilisation, il y a la culture méditerranéenne aujourd’hui menacée par les contrecoups de la globalisation et des guerres.

Les plus belles places d’Italie regorgent de chefs-d’œuvre mais aussi de copies, les originaux les plus fragiles sont traditionnellement conservés à l’intérieur des musées. Mais aujourd’hui le tourisme de masse est plus dangereux que les facteurs climatiques. Que faire des villes chefs-d’œuvre ? Comment les protéger des grandes marées humaines et des désordres ?*

L’intervention policière hier à Piazza di Spagna n’a pas pris en compte le patrimoine, les policiers se sont déployés aux pieds des escaliers de la Trinité des Monts en formant un cordon de sécurité précisément derrière la fontaine du Bernin. Sur les photos, on voit bien que la fontaine, un trésor inestimable, sert de séparation entre policiers et Hooligans. C’est donc un fait : la police de Rome n’est pas formée à la protection des monuments et a agi en plein cœur de Rome comme dans n’importe quel contexte urbain. Transformer un bijou baroque en barrage, c’est ça l’Europe ?

La préfecture, comme c’est d’ailleurs le protocole lors de courantes manifestations, aurait certainement dû bloquer l’accès au centre et aux places principales du vieux Rome. L’effet du match a été sous-estimé.

Au nom du tourisme, les places romaines sont à la merci des évènements et des phénomènes typiques de la globalisation. Comme nos musées, nos centre-villes sont assaillis en Europe par la foule sans une réelle réorganisation et au profit bien sûr des commerçants. Ces grandes invasions ne sont pas suffisamment réglementées en Italie, elles ont pourtant les mêmes effets qu’une tempête.

La fontaine en forme de barque de la Place d’Espagne, surnommée la Barcaccia, est sans doute une des premières œuvres du Bernin qui témoigne de la transition définitive du Classique au Baroque, une véritable pièce à conviction pour l’histoire de l’art occidental et qui aujourd’hui vaut techniquement trois millions de moins.

L’incident est le résultat de la piètre importance que l’Europe a donné à l’art jusqu’ici, le résultat d’une longue altération de sa fonction. Mais l’incident a également montré, paradoxalement, sa centralité et sa nudité dans une société affamée d’image et de représentation. L’art qui sert de promotion au monde des affaires, de décor à la politique et de cible à la barbarie.

La barbarie, d’où qu’elle soit, détruit les œuvres d’art : il n’y a pas de différence entre une armée de Hooligans et de jihadistes. Rome aussi hier a subi un acte terroriste. Finalement on a pu voir à Rome le vrai visage du terrorisme international prendre forme et qui, comme on peut le constater, n’a rien à voir avec la religion.

Raja El Fani
à Rome

*Le problème se pose cruellement à Venise, coincée entre les méga paquebots de croisière, plus hauts que San Georgio Maggiore, croisant à quelques mètres de la place San Marco et vomissant leurs nuées de touristes TGV, et le désastre annoncé de la montée inoxerable des eaux… (ndlr)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives