FESTIVAL ANTIGEL, 7e EDITION, GENEVE

2004-umwelt-maguy-marin

Correspondance à Genève.
Festival ANTIGEL, Genève du 27 janvier au 19 février 2017 – 7ème édition

Ils reviennent secouer le bout du lac comme chaque année, engageant des foules curieuses et joyeuses à sortir leurs cagoules, écharpes, polaires, mitaines et plans de transports publics. A l’assaut des espace et travaux publics et moins publics, des bâtiments en friche, des tunnels, parking, salle d’attente d’aéroport ou d’administration genevoise exploitées de manière inédite à toutes heures et souvent jusqu’au bout de la nuit.

Une 7e édition mature qui refuse l’âge de raison et se veut la porte-parole d’une audace à la fois artistique, sociale et urbanistique. Antigel raconte son époque, se fondant dans le bitume, explorant les transformations urbaines de la ville et de sa périphérie. Depuis 2011, le Festival s’applique à construire une proposition singulière en affirmant un rôle de cultivateur du terreau local. Travaillant main dans la main avec les communes, le festival propose cette année une traversée artistique de 22 communes en 24 jours et 104 spectacles répartis sur 40 lieux.

De grands noms de la scène musicale comme Trentemøller, Lambchop, The Notwist ou encore The Dandy Warhols pour attirer les chalands, des artistes locaux pour attirer les copains, les découvertes comme Français Frànçois and the Atlas Mountains, l’échappée solo du leader des géniaux Balthazar dans son projet Warhaus ou encore l’artisan pop Andy Shauf. Des projets spéciaux et sportifs, un mix qui fait rimer musique, théâtre, danse et performance …

Patti Smith marraine de cœur du festival depuis un inoubliable concert au Victoria Hall lors de la première édition du festival en 2011 offre une carte blanche entre poésie et musique. Virginie Despentes ouvre le festival le 27 en payant sa dette littéraire envers le mythique Requiem des innocents de Louis Calaferte, livre rageur et incisif paru en 1952 qui l’a marquée à vie. Posé sur les nappes abrasives du groupe de rock Zëro, Virginie Despentes fait le récit d’une douloureuse enfance violente et démunie.

La danse sera à l’honneur avec Maguy Marin qui posera son immense chef d’œuvre Umwelt au BFM deux soirs de suite. Jan Martens ,« Figure libre de la nouvelle vague belge » selon les Inrocks viendra pour la première fois à Genève avec deux pièces virtuoses : « sweat baby sweat » formidable corps-à-corps sensuel, entre un homme et une femme où s’exprime toutes les variations du rapport amoureux dans la jouissance et la douleur mêlée et « The Dog Days Are Over » pièce pour ce sont huit danseurs se livrant à un geste unique, le saut; enfin Laetitia Dosch, étoile montante de la scène contemporaine aussi bien au théâtre qu’au cinéma qui présentera son one woman show « Un Album ». Pour petits et grands, Karim BelKacem s’est inspiré du roman Les Voyages de Gulliver pour créer une expérience théâtrale ludique, satirique et fantastique.

Le festival se déploie sur trois semaines avec au cœur de sa programmation l’accueil de la onzième édition des Journées de danse contemporaine suisse du 1 au 4 février. Le public de la région, ainsi que bon nombre de professionnel-le-s suisses et étrangers, sont invité-e-s à découvrir 19 compagnies suisses. Parmi elles, Cindy Van Acker & le Ballet du Grand Théâtre de Genève à découvrir en cérémonie d’ouverture au BFM ou La Ribot et Kaori Ito qui présenteront également leur dernière création dans la programmation propre d’Antigel.

Ildiko Dao

Pour tout le le programme, voir : https://antigel.ch/site/fr/programme#/

Image: Maguy Marin, « Umwelt »

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • INFERNO RECRUTE SES CORRESPONDANTS EN MEDITERRANEE :

  • Allez :

  • HOMMAGE A MIKE KELLEY

  • UNTITLED FEMINIST SHOW / Young Jean Lee

  • PORTRAIT : STEVEN COHEN

  • SOPHIE CALLE : RACHEL, MONIQUE

  • ISTANBUL MODERN : VAPURS, BOSPHORE ET ART CONTEMPORAIN