LE « CONCOURS DE LA CHANSON PHILOSOPHIQUE » MILITANT DE MASSIMO FURLAN

furlan1

Lausanne, correspondance.
«Concours européen de la chanson philosophique» de Massimo Furlan / Claire de Ribaupierre – du 5 au 14 septembre au théâtre de Vidy-Lausanne, puis en tournée en Europe.

Tout le monde connaît le concours Eurovision de la chanson, cette compétition musicale transmise en direct par les médias et inventée par un suisse. Actuellement, quoiqu’on puisse en penser qualitativement, sa diffusion est devenue l’un des rituels incontournable de la société européenne depuis 1956. Un élément positif de l’Europe actuelle!

Les spectacles de Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre sont construits autour de la mémoire, des souvenirs et des événements de la culture populaire, évènements choisis parce qu’ils relient et tissent des liens entre les communautés.

L’idée de ce spectacle est de transposer cette manifestation populaire, pour en faire l’occasion d’une réflexion philosophique qui s’adresse à tous, hors des lieux du savoir institutionnalisé. Quel meilleur média que la musique pour faire circuler la pensée? Quel meilleur endroit que le théâtre pour une participation publique? Les auteurs ont alors offert à onze philosophes de composer les textes des chansons à partir de concepts qu’ils ont choisis, tandis que la composition des musiques a été confiée à la Haute Ecole de Musique (HEMU).

Chaque énoncé est un court essai poétisé construit en couplets et refrain. Leurs thèmes évoquent la nature, l’altérité, l’exclusion, les déclassés, la fragilité, les animaux, l’extrémisme, le cannibalisme, un myxomycète (!), etc.

Sur le plateau, à jardin, un orchestre (clavier, guitare, basse, batterie) accompagne les chanteurs en direct. A cour, un jury décortique brièvement le texte et donne son avis éclairé sur le thème abordé dans la chanson. Ce jury, composé de quatre intellectuel·le·s spécialistes en histoire contemporaine, philosophie, écologie, anthropologie, sciences de l’environnement, etc. sera différent lors de chaque représentation. Il attribue des points au terme des performances, puis la salle, mesurée à l’applaudimètre, acclame le concurrent selon son engouement pour la chanson.

Un chanteur (Davide De Vita/Dylan Monnard) et une chanteuse (Dominique Hunziker/Lynn Maring) se partagent les prestations dans la langue des onze pays en compétition. Une prouesse effectuée avec brio! Vêtus de costumes hétéroclites, d’une production à l’autre, ils sont méconnaissables.

La scénographie comprend trois écrans mobiles sur lesquels sont projetés surtitres et décors tandis qu’un caméraman filme l’artiste en direct. Un procédé qui magnifie le morceau avec des effets visuels très télégéniques.

Les deux présentateurs (Massimo Furlan et, en alternance, Nina Negri/Anne Delahaye) se chargent d’apporter la touche d’humour de ce spectacle jubilatoire.

Les morceaux sont libres de droits et peuvent être écoutés sur http://www.europhilo.eu et un livre contenant les paroles des chansons a été édité.

« Le Concours européen de la chanson philosophique est une réponse, par le camouflage et l’humour, au mépris grandissant des discours populistes à l’égard des intellectuel·le·s, et à la disparition de la pensée de la place publique au profit de l’entertainment. Reprenant la ruse du cheval de Troie, nous avons voulu réintroduire la pensée et la réflexion philosophique au cœur même du divertissement, en créant un objet musical à la fois totalement crédible par rapport aux standards de la musique populaire (slow, latino, disco, rock, ballade…), mais qui donne simultanément un rôle essentiel à la pensée, par le biais des textes chantés. » Claire de Ribaupierre et Massimo Furlan

Valoriser la pensée, lui redonner son importance primordiale dans ce monde où l’esprit est souvent confisqué par la surmédiatisation, lui allouer cet art populaire qu’est la chanson de variété, en faire une occasion d’ouverture, d’exploration, d’investigation sur le monde d’aujourd’hui, aboutir à une conception théâtrale ludique autant qu’intelligente… Destiné à parcourir l’Europe, ne manquez surtout pas ce spectacle épatant lorsqu’il sera programmé dans votre région !

Martine Fehlbaum,
à Lausanne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Mots-clefs

  • Archives